The Night of Everyday

DRC, 2015 – Scurrying around within an informal economy in a country that has gone through a long dictatorship and mischief, DR Congo’s population has set up a form of energy to overcome the difficulties they face. This image is reflective of the daily life of the people of Kinshasa – father, mother, child working hard at night in search of provision and means for the family.

To feed a family, educate the children, pay rent in a megalopolis like Kinshasa – when weighed against the source of income of these hawkers who peddle eggs in trays all night – is a story of hope that resonates with my whole story as well as my photographic work on the memory of my city. It is a story of resilience in a country where social justice is a gift for only a handful while the other category is subjected to an informal struggle to attain social peace in their lives.

For certain people, this work could be considered as one which portrays Kinshasa in an ugly light. However, for me, it points the lens of my camera on life in my city and its indigenes. It is to be a privileged witness of these joyful fighters who, at all odds, strive to overcome all challenges daily; to give smiles and hope to their offspring. 

La Nuit Quotidienne

C’est un travail qui reporte sur la vie quotidienne de la population de Kinshasa, sur la bataille de la vie.  Ils sont père de famille, mère, enfant qui tous travaille dur la nuit pour trouver une équilibre de paix social dans leur famille.

Courir çà et là dans une forme d’économie informelle, dans un pays qui a traverser une longue dictature avec tout ce méfait, cette population a mis en place une forme d’énergie pour surmonter toute les difficultés,

La vie de ces grands champions,  ramène à répondre à un problématique qui est resté trop longtemps sans une réponse dans le chef de nos dirigeants mais également une réponse, qui donne une solution à la problématique.

Il serait traité d’un travail qui dessine un tableau noir de Kinshasa pour certaines personnes, mais pour moi qui focalise le Lens de ma caméra sur la vie, ma ville, les hommes, c’est d’être un témoin privilégié de cette population joyeuse et combattante qui surmonte tous les problèmes au quotidien pour donner sourire, espoir à leur progéniture. Nourrir une famille, scolarisé ces enfants, payer son loyer dans une mégalopole comme Kinshasa,  quand tu compare ou regarde les sources de revenus de ces hommes, qui marche avec un plateau des œufs toute la nuit, c’est une histoire d’espoir qui réécrit toute mon histoire, mes photos dans un perspective travail sur la mémoire de ma ville. Une histoire de résilience dans un pays ou la justice sociale n’est que cadeau pour un petit poigné, au moment où l’autre catégorie sombre dans une lutte informelle pour porte haut la paix sociale dans leur vie,

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Zeen is a next generation WordPress theme. It’s powerful, beautifully designed and comes with everything you need to engage your visitors and increase conversions.

Zeen Trending

More Stories
Around the Gate